Pourquoi s’appuyer sur le Creative Problem Solving pour innover ?

Pourquoi s’appuyer sur le Creative Problem Solving pour innover ?

L’innovation est devenue depuis quelques temps l’une des principales préoccupations des entreprises. Toutefois, comme nous le savons tous, il est difficile d’innover. Toutes les idées, qu’elles soient neuves ou anciennes, semblent déjà être prises. Néanmoins, il existe de nombreuses méthodes aidant à innover. Parmi elles, le brainstorming reste l’une des plus connues et prisées, grâce notamment à sa facilité d’application et à son efficacité. Cependant, cette méthode a également ses limites, c'est pourquoi nous allons vous présenter ici une méthode dérivée du brainstormingle Creative Problem Solving (CPS).

Comme son nom le laisse deviner, il s’agit d’une technique créative de résolution des problèmes. Elle est de nos jours également très utilisée et son efficacité est éprouvée. Afin de vous aider à avoir une idée plus claire de ce qu’est exactement cette méthode et comment l’appliquer, nous allons vous développer ses concepts et principes dans les paragraphes qui suivent. Mais avant, prenons d’abord le temps de faire un petit rappel de sa racine, le brainstorming.

 

Petit rappel de ce qu’est le brainstorming

Le brainstorming est une méthode d’innovation très répandue. Il s’agit plus précisément d’une méthode de créativité favorisant l'émergence de nombreuses idées. Appelée également remue-méninges ou tempête d'idées, elle consiste en la réunion d'un groupe de personnes autour d'un animateur ; l'objectif étant de collecter un maximum d’idées en un minimum de temps. Elle a été mise au point et développée en 1940 par Alex Osborn. Mieux encore, elle a donné naissance à de nouvelles méthodes, lesquelles reprennent ses idées principales, mais se focalisent sur des domaines plus précis. Tel est notamment le cas de la méthode baptisée « Creative Problem Solving » dont nous allons vous parler tout au long de cet article.

 

Creative Problem Solving : de quoi s’agit-il exactement ?

Comme évoqué plus haut, le Creative Problem Solving est une méthode de créativité qui a pour principal de but de résoudre les problèmes. Elle a été élaborée par la même personne qui a mise au point le brainstorming, c'est-à-dire Alex Osborn avec la collaboration de Sid Parnes. Olwen Wolfe, consultante en méthodes créatives et spécialiste du CPS a également permis de faire évoluer la méthode en Europe.

Le CPS est le fruit du mariage d’un processus structuré avec des techniques de créativité. Contrairement au brainstorming, la méthode du CPS nécessite la participation de différents intervenants et l’attribution d’un rôle spécifique à chacun d’entre eux. Néanmoins, la technique va encore plus loin !

La méthode du Creative Problem Solving se veut notamment utile dans plusieurs champs d’application. En effet, le Creative Problem Solving peut intervenir dans le domaine de l’innovation, de la gestion des projets et de l’élaboration d’un plan d’action.

 

Quels sont ses principes ?

La méthode du Creative Problem Solving s’articule sur deux principaux concepts : la divergence et la convergence. En effet, pour Olwen Wolfe, « chaque étape du Creative Problem Solving est comme une grande respiration. D’abord l’inspiration (divergence) avec la large récolte, puis l’expiration (la convergence) avec le filtrage pour garder ce qui est bénéfique. » Pour mieux comprendre ce que tout cela veut dire, voici une petite description de chaque principe :

  • La divergence ou l’inspiration : on ne prête aucun jugement, on collecte toutes les nouvelles idées que l’on peut avoir afin d’ensuite les combiner.
  • La convergence ou l’expiration : l’on se fonde ici sur les objectifs à atteindre. On doit faire le nécessaire pour améliorer les idées et on essaie de faire des jugements constructifs. La détermination est ici de rigueur afin de trouver ce qui est encore inédit.

Dans l’ensemble, on peut donc résumer comme suit : la pensée divergente consiste à générer des options là où la pensée convergente cherchera à faire le bon choix entre elles.

 

Application de la méthode de Creative Problem Solving 

Maintenant que nous avons vu l’idée directrice de la méthode du Creative Problem Solving ainsi que ses principes, nous allons nous focaliser sur son application. Ici, nous allons voir successivement la méthode et les rôles principaux qui doivent être attribués à tous les intervenants.

 

La méthode

Si nous nous basons sur le modèle élaboré par Olwen Wolfe et qui a ensuite été validé par Sid Parnes, la méthode du Creative Problem Solving se décline en 8 principales étapes :

  • Les besoins : identifier le but à atteindre ou le défi à relever.
  • Les données : cadrer le contexte du problème et recueillir des informations.
  • Les objectifs : énoncer le défi créatif.
  • Les idées : générer de nouvelles idées.
  • Les critères : évaluer la pertinence des solutions.
  • Les solutions  : choisir la ou les solution(s).
  • L’adhésion : établir le planning opérationnel et mettre à disposition des moyens dont on a besoin.
  • L’élaboration du plan d’action : mettre en œuvre des solutions rationnelles.

 

Les rôles des intervenants

Le Creative Problem Solving implique également la participation d'intervenants et l’attribution de différents rôles à chacun d’entre eux.

Ici, on établira plus particulièrement trois principaux rôles :

  • Le client : c’est à partir du client que l’on peut connaître le besoin de départ. C’est lui qui a un problème et il doit être présent tout au long du processus.
  • L’animateur : il a un rôle prépondérant puisqu’il sera chargé de la gestion du processus et de l’application de la méthode. L’animateur choisit également les techniques et les stratégies de convergence en fonction de l’objectif posé par le client.
  • Le groupe ressource : c’est ce groupe qui va produire les solutions et il va aussi assister le client à travers les différentes étapes. Le groupe ressource peut aussi être amené à recueillir des données ou à formuler les objectifs. Il peut même contribuer à préparer l’action à mener par la suite.

 

En conclusion, vous savez maintenant à peu près tout ce qu’il faut savoir sur la méthode du Creative Problem Solving. Certes il ne vous sera pas facile de maîtriser la méthode dès la première application. Mais au fil du temps, vous vous améliorerez par l’exercice et au final, vous verrez que cette méthode est efficace et qu’elle peut vraiment vous aider à avancer. Il faudra tout simplement l’appliquer dans les règles et suivant les recommandations citées plus haut.

Eddy Andriamanalina

Découvrez également :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !