Comment innover vite fait, bien fait avec le Design Sprint ?

Comment innover vite fait, bien fait avec le Design Sprint ?

 

Par le biais d'une de ses filiales, Google Venture (GV) qui apporte son expertise à des startups, Google a élaboré une méthode innovante pour réaliser une expérience de design d'un produit qui peut être testé par les utilisateurs en seulement 5 jours : le Design Sprint.

product design sprint

Source : Mark Disciullo

 

Histoire du design sprint

Google, comme la plupart des géants de la Silicon Valley, ne manque pas d'idées et de méthodes quand il s'agit d'innovation. Son histoire et ses réussites parlent pour elle. Sous la holding Alphabet Inc., il existe une flopée d'entreprises attestant de la bonne santé du géant américain. L'une d'entre elles, le fonds Google Venture (GV) a développé sa méthodologie de design thinking.

A l'origine pour conseiller 170 startups de son portfolio, ce process de design s'étale sur 5 jours - d'où le terme sprint -, là où l'établissement d'un cahier de charges "normal" peut prendre plusieurs mois.

design sprint

Source : Google Ventures

Par la suite, la méthode a été rédigée et explicitée par Jake Knapp, expert en design chez GV, dans son livre Sprint : Comment résoudre les problèmes et trouver de nouvelles idées en cinq jours, après avoir conduit avec succès des dizaines de sprints dans des projets chez Google, tels que Gmail ou Google X.

Cette méthodologie proche du design thinking et du design circulaire développés par IDEO reprend les principes du Lean Management, telles que la collaboration, la réduction des coûts, l'expérience utilisateur, etc. D'ailleurs, Jake Knapp ne cache pas s'être inspiré des workshops et des méthodes d'IDEO pour travailler sur des projets avec Google.

Pour simplifier, le design sprint a pour but d'établir une stratégie de design en seulement 5 jours ! Et cela quelque soit le niveau d'expérience utilisateur déjà existant : en partant de rien ou en s'appuyant sur certains éléments déjà initiés. Mieux, le design sprint va encore plus loin en proposant de résoudre une problématique rencontrée par l'entreprise en un temps express et pour un coût minimal.

 

Design sprint : outil d'innovation

design sprint outil

Source : Google Ventures

Le cycle classique de conception d'un produit suit le cercle Idée -> Produire/Concevoir -> Lancer -> Apprendre/Améliorer et peut durer des mois. La méthodologie du Product Design Sprint offre donc un raccourci productif en partant directement de l'idée pour apprendre sur le prototype testé et l'amélioration du produit sans passer par les deux autres cases, économisant ainsi temps et argent.

Selon GV, "au lieu d'attendre de lancer une version bêta d'un produit pour vérifier si l'idée initiale est bonne, il est préférable d'obtenir des données claires sur la base d'un prototype réaliste". Le sprint donne ainsi la possibilité "d'avancer dans l'avenir pour voir vos produits finis et vos réactions clients avant de prendre des engagements coûteux."

Le design sprint propose un kit DIY pour réussir son projet d'innovation en 5 jours chrono :

  • Lundi : Comprendre
  • Mardi : Diverger
  • Mercredi : Décider
  • Jeudi : Prototyper
  • Vendredi : Valider

Vous aurez donc le temps de vous reposer le week-end venu !

design sprint process

Source : Google Ventures

 

Préréquis avant le Sprint

Sélectionner les participants, organiser la logistique et l'emploi du temps, avoir les outils nécessaires pour le prototypage, recruter les utilisateurs tests, … sont les bases à établir avant la semaine de sprint. Le kit du design sprint cite les étapes suivantes et établit une check-list à suivre :

  • Rédiger la ligne directrice du projet de sprint

Il faut valider au préalable avec les décideurs de l'entreprise quels sont l'objectif et le résultat attendus à l'arrivée : Améliorer un produit existant ou travailler sur un concept nouveau.

  • Planifier une étude d'expérience utilisateur

Il s'agit de conduire une recherche pour connaître ce que les (futurs) utilisateurs attendent du produit, via des sondages, des interviews, une observation des habitudes des consommateurs, des études de cas, ...

  • Constituer l'équipe du sprint

Polyvalente au possible, elle se compose de 5-8 personnes, en petits groupes, en fonction de la taille de l'entreprise. Ces personnes doivent être sélectionnées parmi celles qui travailleront par la suite sur le produit, occupant des postes divers dans la société.
Il est important d'avoir un leader ou un facilitateur qui dirigera le sprint et qui tranchera en case de litige pour passer au point suivant.

  • Planifier des présentations

Certains participants experts sur une thématique ou même des intervenants externes peuvent être amenés à s'exprimer pour partager une expérience ou leur expertise dans un sujet. Cela peut aussi inclure le retour des utilisateurs. Et ce dans le but d'apporter un éclairage et une meilleure compréhension aux participants de l'historique et du travail déjà effectué.

  • Définir une feuille de route

Le plan détaillé des 5 jours du Design Sprint afin de ne pas se disperser et d'avoir un guide à suivre.
Trouver le bon espace
Il faut être bien équipé dans une salle assez espacée pour travailler en équipe, poser les outils, les documents, accoler les post-it, etc. A éviter de grandes tables de réunion qui prennent trop de place.

  • S'approvisionner du matériel nécessaire

Feuilles, post-it, ciseaux, marqueurs colorés, tableaux blancs, crayons, time timer, feutres, bloc-notes,... Le maximum d'outils que vous jugerez nécessaire.

design sprint materiel

Source : studyportals.com

  • Avoir un "brise-glace"

Pour "libérer" tous les participants en début de sprint, rien de mieux qu'un hors-sujet pour détendre l'atmosphère et commencer sur de bonnes bases. Par exemple, chacun se présente et partage une anecdote.

  • Définir les règles avant le coup d'envoi du sprint

Les règles à respecter pour que les cinq jours de sprint se déroulent sans problèmes et surtout avoir l'attention et l'implication totale de tous.

 

Appliquer la méthode en 5 jours

design sprint method

Source : Google Ventures

Le design sprint contient six étapes claires à appliquer : Comprendre, Définir, Diverger ou Esquisser, Décider, Prototyper et Tester. Les étapes sont condensées dans un sprint de 5 jours (voire dans certains cas un super sprint de 2-3 jours !). Différents outils peuvent être utilisés chaque jour pour faire avancer les différents ateliers.

  • LUNDI : Comprendre et définir
    On décrit le problème ou le projet puis on définit le point sur lequel se concentrer.

TAF (Travail à faire : objectif de la journée) : S'assurer de la connaissance du produit et définir un but à long-terme. Cartographier le process en place et ses challenges et sélectionner le problème à résoudre ou le projet d'innovation à initier.
TP (Ateliers pratiques, outils à utiliser) : Questions/réponses (comment pourrait-on ?), présentations d'experts, points de vue utilisateurs, etc.

  • MARDI : Diverger (Esquisser)
    On schématise toutes les solutions et les scénarii possibles.

TAF : Proposer et énumérer les solutions réalisables, esquisser le maximum de schémas possibles à la problématique énoncée.
TP: Idéation (recherche d'idées), proposition de sketchs sur papier, interview d'utilisateurs tests, …

 

  • MERCREDI : Décider
    C'est le moment de décider quelles idées sont "testables" en hypothèses viables.

TAF : Faire le choix de la solution jugée la mieux adaptée en éliminant les autres. Créer un plan d'action ou un story-board à partir de la décision prise.
TP: Analyse des solutions, Pro and Cons (avantages et inconvénients) des propositions, vote, etc.

 

  • JEUDI : Prototyper
    Le prototype du produit fidèlement adapté à la solution énoncée est conçu.

TAF: Créer, modéliser le prototype sous la forme d'une maquette fidèle au produit final attendu. Il doit être fonctionnel ou du moins en donner l'illusion car il sera testé dès le lendemain.
TP: prototypage des designers, utilisation d'outil interactifs (inVision, Flinto, Photoshop, etc.), création de vidéos ou diaporamas animés, algorithme d'application, prototypage 3D, etc.

 

  • VENDREDI : Tester /Valider
    Cette solution sera donc tester avec de "vrais utilisateurs", des consommateurs réels dans la vraie vie.

TAF: Tester le produit auprès d'un nombre d'utilisateurs sélectionnés au préalable ; recueillir leur feedback. Valider ou pas la solution prototypée et en tirer les conclusions (lancement, amélioration, modification, abandon)
TP: Utilisateurs bêta-testeurs, interviews et débriefings, etc.

 

Le design sprint pour aller plus loin

Une fois le design sprint terminé, il faut capitaliser sur les conclusions obtenues et en fonction des retours, définir la stratégie de l'entreprise pour la suite :

  • apporter de petites retouches au prototype pour une version fonctionnel à lancer prochainement ;
  • améliorer ou recommencer un nouveau prototype car la marge de progression est importante ;
  • abandonner le prototype et passer à autre chose (un échec aura donc été évité et un budget sauvé).

La méthodologie n'est pas uniquement réservé aux startups du digital ou projet en rapport avec le numérique. Toutefois, il est clair que ce ne sera pas la méthode adaptée pour conceptualiser un programme d'exploration de l'espace ! D'ailleurs, Le livre de Knapp ou encore le site sprintstories répertorient des exemples probant de design sprint par des petites ou grandes entreprises venant de domaines très variées : Blue Coffee, Nest, Foundation Medecine, etc.
Laissez-vous inspirer par leurs histoires et leurs réussites et essayez-vous aussi au design sprint !

Niko Nado

Découvrez également :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !