Le Business Wargame ou comment écraser vos concurrents ?

Le Business Wargame ou comment écraser vos concurrents ?

 

Nous nous trouvons actuellement à l’ère du libre échange. Les relations entre les divers acteurs économiques sont régies par la loi du marché et cela implique la présence d’une concurrence, laquelle doit être pure et parfaite. Pour toutes les entreprises qui souhaitent réussir, les enjeux sont donc énormes. Elles sont obligées de persévérer, et ce, à tous les niveaux. Une bonne productivité doit être au rendez-vous et chaque acteur doit aussi s’efforcer d’innover. C’est une condition essentielle pour se démarquer des concurrents et attirer le maximum de clients. Cependant, il faut aussi être capable de gérer les problèmes concurrentiels.

En effet, des problèmes de cette nature seront toujours présents dans la vie d’une entreprise. Si l’on souhaite avancer vers le bon chemin, il est essentiel de savoir les gérer et de trouver les bonnes solutions. Pour cela, vous avez bien sûr de nombreuses méthodes à votre disposition. Certaines vous permettent de résoudre les problèmes directement sur le tas. D’autres vous offrent en revanche la possibilité d’anticiper les solutions et c’est précisément de cela que nous allons traiter dans cette rubrique. Nous allons vous parler du business wargame, une méthode efficace que l’on utilise notamment pour résoudre les problèmes concurrentiels.

 

Qu’est-ce que le business wargame ?

Black chess king, the leader of army isolated on white background

De manière globale, on peut définir le business wargame comme une méthode d'anticipation qui permet de répondre à différentes problématiques.

En effet, le business wargame permet la résolution de problèmes concurrentiels, mais aussi la préparation du lancement d'un nouveau produit, l'anticipation de l'évolution d'un marché ou encore la simulation de situations de crises.
Dans la pratique, le business wargame consiste à simuler de manière concrète et en équipe une situation stratégique en temps réel en entreprise. En d’autres termes, l’équipe crée ainsi une situation dans laquelle l’entreprise pourra se trouver dans le futur. Elle analyse toutes les situations qui peuvent se produire et envisage en même temps les solutions qui peuvent être adoptées. De cette manière, la société devrait être prête à affronter tous les problèmes concurrentiels qui peuvent survenir.

Dans l’ensemble, il s’agit donc en quelque sorte d’un exercice de créativité stratégique. Le but est ici de trouver des solutions aux futurs problèmes concurrentiels qui se poseront.
L’origine du business wargame demeure encore un peu floue jusqu’à ce jour. Néanmoins, dans ses principes et les idées qu’il véhicule, il semble être inspiré des wargames (jeux de guerre) d’état major.

 

Une brève histoire du business wargame

Pour comprendre l’histoire du business wargame, il faudra commencer par comprendre celle du wargame pris à part. Comme son nom le laisse clairement entendre, il s’agit avant tout d’un jeu. Toutefois, au fil du temps, il est devenu un outil de simulation et de réflexion militaire.

Business WargamingGrâce à son efficacité, le jeu a peu à peu évolué jusqu’à devenir un jeu non seulement militaire, mais aussi civil. L’évolution a toujours continué au fil du temps et le wargame était présent dans presque tous les domaines. On l’utilise d'ailleurs également beaucoup dans le domaine de la communication. Certains le considèrent également comme un excellent outil de démonstration objectif.

En 2008, Daniel F. Oriesek et Jan Oliver Schwarz, consultants en stratégie, s'intéressent pour la première fois aux nombreuses possibilités qu'offrent les wargames dans le domaine des affaires en les explicitant dans leur livre Business Wargaming: Securing Corporate Value.

Bref, le wargame peut intervenir dans presque tous les domaines. C’est un véritable outil de développement stratégique dans le domaine des affaires.

 

Les règles régissant l’application du business wargame

Pour que les objectifs cités plus haut puissent être atteints, il existe certaines règles auxquelles le business wargame doit se conformer dans son application.

Pour commencer, comme cette méthode s’apparente à un brainstorming stratégique ou un wargaming informel, certaines règles et procédures du brainstorming doivent entrent en jeu. On parle notamment ici des règles relatives à la participation de tous les membres de l’équipe, de la liberté de discussion, de la liberté de propositions, de l’appartenance de chacune des idées à l’ensemble de l’équipe, de la mise en œuvre des propositions, de l’évaluation des différentes idées, etc. En plus de ces règles, il ne faut pas non plus oublier de respecter certaines règles relatives à la présentation, etc.

 

Méthodologie

L’idée de base du business wargame et de considérer le monde des affaires comme une guerre. Le marché est dans ce cas-ci le lieu où se déroulent les batailles.

Dans ce même ordre idée, il existe trois écoles qui ont leur conception spécifique du business wargame et dont les idées constituent les bases même de cette méthode :

  • Business is War : on considère ici le business comme un jeu de guerre. Les concurrents sont considérés comme l’ennemi et la victoire constitue l’objectif posé. Les jeux sont basés sur la modélisation mathématique de marchés contestables ainsi qu’une modélisation économétrique des conditions de demande et d'approvisionnement.
  • Business is a Game : cette idée considère les transactions commerciales comme un jeu entre les participants ayant des objectifs potentiellement contradictoires. Le but est ici de trouver une situation équilibrée ou stable par l’application de la théorie des jeux.
  • Business is Business : cette idée ne considère les entreprises ni comme un jeu ni comme une guerre. Les objectifs et les tactiques que l’on utilise dans ces domaines ne sont pas compatibles avec les objectifs commerciaux. Le but s’oriente plutôt vers une meilleure satisfaction des besoins des clients par rapport aux concurrents.

 

Le wargaming ou l’essence du business wargame

Le wargaming se présente comme une sorte de jeux d’échec avec ses concurrents. On prépare ses coups à l’avance et pour cela, il faudra être capable d’imaginer et de savoir comment pourraient riposter les concurrents.

Ici, il est nécessaire de confronter de manière continuelle toutes les alternatives stratégiques que l’on peut adopter face à celles prévues par nos concurrents. Le mieux serait donc de créer de nombreux scénarios et ensuite les confronter dans une matrice.

De cette façon, on pourra avoir un aperçu plus global de la situation et on aura une vision plus claire des solutions et stratégies à adopter.

La matrice en question doit notamment se présenter de la manière suivante :
On place dans les lignes les scénarios de chaque concurrent et dans les colonnes les différentes alternatives stratégiques à adopter.
Il s’agira ensuite de voir les résultats et conséquences tirés de la confrontation entre les scénarios et les alternatives stratégiques adoptées.

 

En conclusion, le business wargame demeure une méthode efficace pour résoudre les problèmes concurrentiels. Elle s’appuie sur des bases solides et les résultats qu’elle apporte sont généralement satisfaisants. Il faudra tout simplement l’appliquer dans les règles et suivre les indications que nous avons citées plus haut.

Eddy Andriamanalina

Ne partez pas, ces articles devraient vous intéresser :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !