Découvrez l’ADN de l’innovation avec l’Innovation Genome Project d’Autodesk !

Découvrez l’ADN de l’innovation avec l’Innovation Genome Project d’Autodesk !

 

L'on croit tout savoir sur l'innovation et avoir déjà connaissances de nombreuses techniques pour booster la créativité et donc l'innovation, mais ce qu'on ne sait pas forcément, c'est que l'innovation réelle ne vient pas de nulle part, mais émerge d'une réalité existante. En d'autres termes, il existe un génome de l'innovation. C'est ce génome là que décortique et explicite le projet de recherche "Innovation Genome d'Autodesk" qui nous amène plus loin dans la recherche en décryptant l'ADN de toute innovation… De quoi s'agit-il ?

 

C'est quoi l'innovation et que faut-il pour innover ?

C'est en voulant répondre à ces questions mais à des centaines d'autres que Bill O'Connor, conseiller en stratégie d'entreprise à Autodesk, une compagnie américaine dans les nouvelles technologies basée en Californie, offrant des business solutions efficientes via des services et applications technologiques et innovantes.
Bill O'Connor et son équipe abordent le concept de "Real Innovation" ou "innovation réelle" en étudiant et analysant des milliers d'années de l'évolution humaine et de l'histoire de ses évolutions et de ses innovations. Son leitmotiv "comment le créateur/l'auteur a-t-il pensé à cette innovation ?" et cela lui a permis de définir un schéma, un modèle qui prévaut pour des milliers d'innovation. C'est le génome de l'innovation duquel découle l'ADN de l'innovation et les 7 questions essentielles de l'innovation.

 

L'ADN de l'innovation

 

ADN Innovation Steps

En fait, en ayant étudié pas moins de 1000 innovations au fil de l'histoire de l'humanité (de la pierre taillée biface à Internet en passant par la démocratie, la micro-finance, la bobine Tesla, etc.), Autodesk a identifié une caractéristique similaire, une méthodologie commune à toutes les innovations. Il s'agit d'une sorte d'ADN de l'innovation, valables quelque soit le domaine et le type d'innovation, et qui peut se détailler comme suit, en 5 étapes :

 

  • 1. Visualiser l'innovation : l'Environnement

    En effet, avant de se lancer dans une innovation, le premier pas est d'évaluer l'existant, qui va servir de base à l'innovation. Cette analyse peut s'effectuer en prenant en compte l'entreprise, les clients, les concurrents, le conteste, les produits et services existants, etc.

  • 2. Développer l'innovation : la Cible

    Dans cette étape, il faut donc développer une cible de l'innovation, résultante d'une solution à un problème ou à un manque, d'une opportunité à saisir, d'une situation à mettre à profit, etc. Les bonnes questions à se poser : quoi créer? Pourquoi? Pour quel impact? Pour quelle image?

  • 3. Générer l'innovation : les Idées

    Générer des idées innovantes est la 3ème étape de cet ADN. Si certains spécialistes ont proposé quelques pistes pour cela, comme nous avons pu l'aborder dans nos précédents articles sur les méthodes d'innovation, Autodesk conseille de suivre une simple liste de 7 questions essentielles (voir plus bas). Répondre à ces questions facilitera le processus générateur d'idées novatrices. Mais nous reviendrons sur ce point plus tard.

  • 4. Créer l'innovation : la Priorisation

    On peut sortir de l'étape 3 avec pas beaucoup d'idées, c'est pourquoi il est important par la suite de les prioriser en fonction de leur impact (Wild) et de leur "facilité" d'implémentation (World).
    Selon le schéma ci-dessous, les idées sont notées de 0 à 10, du moins au plus d'impact et de la moins à la plus facile à implémenter (de 0 à 10).

Wild-World-Innovation-Prioritizer

Les idées du bloc gauche bas, sont à éviter car peu d'impact et difficile à implémenter.
Les idées du bloc gauche haut et du bloc droit bas peuvent être prises en considération pour l'innovation en tentant d'améliorer leur potentialité d'impact et/ou d'implémentation.
Les idées du bloc droit haut sont à mettre en œuvre immédiatement, à prioriser !

  • 5. Initier le projet d'innovation : l'Exécution

    Évidemment, une fois l'idée avec le plus d'impact potentiel et la plus simple à implémenter est choisie, il n'y a pas de temps à perdre pour l'exécuter ! Là encore, Autodesk propose de suivre une feuille de route en 7 étapes pour y arriver. Elle s'établit comme suit et quelque soit vos moyens financiers et humains, elle devrait vous convenir :

    1 - Description brillante : cahier des charges et description claire et concise du projet d'innovation
    2 - Exercice de réflexion : pour énumérer les conséquences positives du succès de l'innovation
    3 - Identification des menaces : les menaces internes et externes à l'innovation et les solutions pour les contourner/modérer
    4 - Approbation de la direction : si les 3 premières parties sont correctement effectuées, la direction et toute l'entreprise seront à bloc derrière l'innovation
    5 - Itération et amélioration : phase bêta, tests et modifications avant de lancer le produit, mais aussi programme d'amélioration continue
    6 - Lancement de l'innovation : réussir le lancement pour faire de la première impression la bonne
    7 - Innovation continue : ou comment perpétuellement améliorer le produit, le mettre à jour ou l'adapter au marché, au changement et aux évolutions

 

Comment innover ? Les 7 essentiels

Dans le génome de l'innovation, ces 7 questions essentielles interviennent au moment de la génération d'idées porteuses d'innovation. Elles sont importantes car elles aident à résoudre le problème posé, à trouver un moyen de saisir une opportunité.

The-7-Essentials-Innovation-Questions

Pour le retenir, c'est facile il faut se baser sur l'acronyme anglais LUMIAMI pour les retenir (Look - Use - Move - Interconnect - Alter - Make - Imagine).

Dans le détail, ces questions sont :

  • LOOK (Visualiser) : Qu'est-ce qu'on peut regarder ou considérer avec une vision nouvelle ?
  • USE (Utiliser) : Que peut-on utiliser d'une façon nouvelle, ou pour la première fois ?
  • MOVE (Déplacer) : Qu'est-ce qui peut être déplacé, en termes de position dans le temps ou l'espace ?
  • INTERCONNECT ou CONNECT (Connecter) : Qu'est-ce qui peut être connecté pour la première fois ou de façon différente ?
  • ALTER ou CHANGE (Modifier/Changer) : Que peut-on modifier en termes de design et/ou de performance ?
  • MAKE ou CREATE (Produire/Créer) : Qu'est-ce que l'on peut produire ou créer qui est totalement nouveau?
  • IMAGINE (Imaginer) : Que peut-on imaginer qui pourrait créer une expérience exceptionnelle ?

 

Ces sept questions essentielles sont la base sur laquelle s'appuyer pour produire, organiser et développer des idées innovantes et pouvant conduire à un projet d'innovation. En allant plus loin dans la réflexion des questions essentielles du Genome Project, il est possible d'étendre la matrice de 7 à 49 questions ! Cela consiste pour chacun des points de réflexion à prendre en considération différents facteurs et à se poser des sous-interrogations prenant en compte un de ces facteurs là !
Par exemple, en prenant la dernière question "Imaginer", on peut inclure les facteurs Amplifier, Facilité, Négatifs (désavantages), Idée folle, Futuriste (ou relatif à la science fiction) et Essayer…. Ces niveaux de réflexion permettront ainsi d'approfondir le processus de génération d'idées innovantes et novatrices et rendra la partie 3 de votre génome d'innovation plus détaillée et quasi exhaustive.
Alors, votre projet d'innovation a-t-il l'ADN de l'innovation ?

Niko Nado

Ne partez pas, ces articles devraient vous intéresser :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !