L’analyse SWOT pour innover ou accompagner un projet d’innovation !

L’analyse SWOT pour innover ou accompagner un projet d’innovation !

 
Pour innover, il convient avant tout de se démarquer et d’avoir de nouvelles et bonnes idées. Toutefois, ce n’est pas suffisant ! Tout le monde peut trouver de nouvelles idées, mais beaucoup n’arrivent pas à passer à l’innovation. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils manquent de stratégies pour bien accompagner leur projet et innover efficacement. En effet, les nouvelles idées que l’on vient de découvrir doivent être exploitées avec méthode. C’est la seule manière pour elles d’être efficaces et de produire les effets escomptés. En ce qui concerne les stratégies d’accompagnement, il en existe beaucoup. Néanmoins, l’analyse SWOT demeure la plus utilisée à ce jour. Focus sur cet outil d’analyse stratégique.

 

Qu’est-ce qu’une analyse SWOT ?

Pour commencer, SWOT est l’acronyme anglais de Strengths, Weaknesses, Opportunities and Threats. En français, on les traduit par Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces. Ce qui nous donne l’acronyme FFOM. Cependant, il en existe également d’autres en français comme FFOR (Forces, Faiblesses, Opportunités, Risques), FFPM (Forces, Faiblesses, Possibilités, Menaces) et AFOM (Atouts, Faiblesses, Opportunités, Menaces). Les 4 acronymes désignent la même chose, seule la traduction diffère légèrement.
Si tel est le développement de l’acronyme SWOT, voici la définition qu’on lui donne : « un outil d'analyse stratégique. Il combine l'étude des forces et des faiblesses d'une organisation, d'un territoire, d'un secteur, etc. avec celle des opportunités et des menaces de son environnement, afin d'aider à la définition d'une stratégie de développement. » C’est la définition officielle donnée par la Commission européenne ; elle nous permet d’avoir une vision plus globale et claire de la méthode d’analyse SWOT ainsi que de son intérêt. Elle permet notamment d’avoir une vision synthétique d’une situation en la considérant sous divers angles incluant les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces potentielles.

 

Méthodologie

Le SWOT est de nos jours très utilisé dans les entreprises. Comme nous l’avons dit dans le paragraphe précédent, cet outil permet de synthétiser les forces et faiblesses d’une organisation face aux opportunités et menaces que présente l’environnement dans lequel elle évolue. Toutefois, pour que l’analyse soit efficace, il faudra suivre et respecter une certaine méthodologie. Une analyse SWOT s’opère notamment sur deux axes :

  • Axe interne : c’est ici que sont considérées toutes les caractéristiques actuelles de l’organisation : on fait le point sur les forces et les faiblesses en fonction des activités exploitées. Les forces se composent notamment de tous les points positifs internes dont dispose l’organisation et qui contribuent à lui offrir un avantage durable. On peut parler ici de toutes les ressources et compétences dont elle dispose et qui lui procurent un avantage concurrentiel. Les faiblesses recensent en revanche les points négatifs internes avec une marge d’amélioration substantielle. Cela peut être un manque au regard d’un facteur clé de succès ou un défaut vis-à-vis de la concurrence.
  • Axe externe : cet axe considère quant à lui les éléments de l’environnement de l’organisation qui peuvent avoir un impact sur elle ou sur ses activités. On retrouve tout d’abord les opportunités, lesquelles sont constituées par les facteurs extérieurs desquels l’organisation peut tirer profit. A l’inverse, il faudra également prendre en compte les facteurs de blocages externes qui peuvent nuire au développement du projet. Une menace peut par exemple venir d'une législation contraignante vis-à-vis de la mise sur le marché d'un produit.

 

Matrice d’analyse SWOT

Une fois toutes les données à disposition, il convient maintenant de les exploiter afin de pouvoir en tirer profit et bien développer son projet. Pour ce faire, la réalisation d’une matrice est nécessaire. Elle se présente sous la forme d’un tableau qui permet de croiser les éléments internes (forces et faiblesses) et externes (opportunités et menaces) que nous venons de voir.

SWOT

Comme vous pouvez le voir à travers cette image, vous n’aurez besoin que de deux colonnes et deux lignes. Dans la première ligne, vous mettez par exemple les éléments internes du SWOT, c'est-à-dire les forces et les faiblesses. La seconde ligne accueillera quant à elle les éléments externes (les opportunités et les menaces). Une fois que votre matrice est complétée, vous obtiendrez plusieurs configurations vous permettant d’avoir une connaissance plus approfondie de votre organisation et d’élaborer des stratégies efficaces pour améliorer le développement de votre projet.

 

Application du modèle

Comme nous venons de le dire dans le paragraphe précédent, mener une analyse SWOT vous permet de déboucher vers de nouvelles stratégies. Selon le cas, vous pouvez miser sur les points forts et tirer profit des opportunités. Cependant, il est aussi possible de lutter contre ses faiblesses et de mieux prévenir les menaces. Bref, l’analyse SWOT vous offre le choix de quatre stratégies différentes que l’on peut expliquer succinctement comme suit :

  • L’offensive de l’expansion : cette stratégie consiste à miser sur les forces de l’organisation afin de profiter des opportunités offertes par l’environnement externe.
  • La défensive de l’expansion : celle-ci se présente comme l’alternative la plus proche de la première stratégie. Elle consiste notamment à améliorer et développer en interne les faiblesses de l’entreprise afin de pouvoir mieux tirer profit des opportunités de l’environnement.
  • La défense : cette stratégie se définit comme un petit repli sur soi. En effet, l’idée consiste ici à se servir au maximum de ses points forts et de ses atouts pour mieux lutter contre les diverses menaces que présente l’environnement.
  • Le repositionnement ou la diversification : cette stratégie mise sur la réduction des faiblesses de l’organisation afin qu’elle devienne plus résistante aux menaces extérieures.

Il est à noter que lors de la réalisation d’une analyse SWOT, il est important de bien s’en tenir à ses objectifs. C’est seulement dans ces conditions que l’analyse sera efficace et qu’elle pourra vous permettre d’avancer dans vos projets d’innovation. Enfin, n’oubliez pas de hiérarchiser les faits de manière à ce que vous puissiez prioriser les décisions et aller dans la bonne voie.

 

En conclusion, maintenant que vous savez tout ce qu’il faut savoir concernant l’analyse SWOT, vous pouvez vous en servir pour développer et accompagner votre projet d’innovation. Toutefois, il faudra tenir compte de toutes les conditions énumérées ci-dessus afin que la mise en application de la matrice SWOT soit efficace et rentable.

Eddy Andriamanalina

Ne partez pas, ces articles devraient vous intéresser :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !