Exemple d’innovation : la grande distribution prépare le magasin de demain !

Exemple d’innovation : la grande distribution prépare le magasin de demain !

A quoi ressembleront les supermarchés de demain ? Comment ferons-nous les courses ? Comment la grande distribution innove ? Quelles innovations peut-on déjà tester aujourd'hui ?

Les enseignes de la grande distribution ont bien compris l'importance d'innover ; elles misent aujourd'hui sur l'innovation pour rester attractives en renforçant l'expérience client et pour réduire leurs coûts notamment en optimisant le cycle de vie des produits alimentaires. 

Innovation ne rime pas seulement avec produit ! Comme nous l'avons vu dans un précédent article,  il existe 4 domaines d'innovation : l'innovation produit, de procédé, de commercialisation et d'organisation. Intéressons-nous donc à quelques illustrations des nombreux projets innovants en cours dans nos magasins.

 

L'optimisation du cycle de vie des produits alimentaires

Comment optimiser le cycle de vie de produits alimentaires ? L'amélioration de l'existant commence généralement par un état des lieux de ce dernier afin d'identifier les points à améliorer et de définir les étapes sur lesquelles il est possible d'intervenir. Le cycle de vie d'un produit alimentaire peut se résumer ainsi : la production, la transformation, la logistique, la distribution, la consommation et la fin de vie.

Voyons comment la grande distribution innove à ces différents niveaux.

Source : http://www.indice-environnemental.fr

Source : indice-environnemental.fr

 

La production

En 2014, le magasin Intermarché de Provins (77) a créé le buzz avec un concept innovant et osé : les fruits et légumes moches ! L'enseigne a ainsi décidé de mettre à l'honneur des fruits et légumes non calibrés grâce à une campagne marketing humoristique visant à sensibiliser les consommateurs sur la qualité de ces produits délaissés, proposés pour l'opération à un prix de 30% inférieur à celui des produits standards.

Ici, Intermarché a misé sur une innovation de commercialisation. En effet, les standards de la grande distribution imposaient jusqu'ici des produits à l'esthétique irréprochable. Un succès commercial qui a renforcé son image de marque et tout cela au prix d'un investissement modeste !

Intermarché - Les fruits et légumes moches

 

La transformation

biscuits moches IntermarchéSuite à la réussite de la campagne d'Intermarché sur les fruits et légumes moches, l'enseigne décida en 2015 de lancer une autre innovation de commercialisation, pour valoriser cette fois les biscuits ayant des défauts de présentation en commercialisant les biscuits moches !

En effet, toutes les grandes enseignes disposent de leurs marques de distributeur (MDD) proposant ainsi des produits alimentaires (ou non) sous leurs propres marques. Ainsi, Intermarché a décidé d'agir au niveau de la transformation en valorisant les rebus de l'industrie agroalimentaire.

Ces deux exemples illustrent bien les bénéfices de l'open innovation : sortir de son métier propre pour innover à d'autres niveaux de la chaîne, notamment en engageant ses fournisseurs, ses partenaires ou ses clients. En intégrant les problématiques en amont et en aval de son métier à sa démarche d'innovation, on décuple les possibilités d'innover !

On ne le dira jamais assez, la collaboration est la meilleure amie de l'innovation !

 

La distribution

Chaque année en France, 2,3 millions de tonnes d'aliments sont jetés dans les hypers et supermarchés, les hard-discounts, les épiceries ainsi que dans les commerces de proximité. Les causes de ce gaspillage sont multiples, des dates limites de consommation (DLC) dépassées au surplus de stocks. Tous ces produits perdus représentent un double coût pour les enseignes qui perdent non seulement la valeur des produits mais prennent également en charge leur retraitement.

Zéro GâchisCertains magasins ont donc choisi d'adopter l'application Zéro Gâchis qui permet aux utilisateurs de localiser les produits dont la DLC est proche et de bénéficier par conséquent de réductions pouvant aller jusqu'à 70% du prix initial. Une innovation de procédé qui permet ainsi de réduire le gaspillage alimentaire dans les magasins, d'aider à la gestion des stocks des enseignes mais aussi de permettre au consommateur final de réaliser des économies.

 

De la transformation à la consommation

A venir également, une innovation produit qui permet d'allonger la durée de vie des produits alimentaires frais.

etiquette-verte_topcryo-1Elle nous vient d'une startup nantaise, Cryolog, qui a développé Topcryoune pastille thermosensible microbiologique qui interprète l’impact du temps et de la température sur la conservation des produits par un changement de couleur du vert au rouge.

Cette innovation se base sur un barème de consommation adapté permettant ainsi de doubler la Date Limite de Consommation (DLC) d'un produit. Elle intervient sur le contrôle et la gestion de la chaîne du froid depuis l'emballage du produit jusqu'à sa consommation par l'acheteur. Topcryo est donc capable d'identifier une rupture de la chaîne du froid dans le processus logistique.

D'ici 3 à 5 ans, nous serons en mesure de consommer des produits frais de qualité garantie.

 

Une expérience client enrichie

L'expérience client est aujourd'hui devenue incontournable pour le plus grand bien des consommateurs !

L'avènement du numérique permet de nombreuses opportunités d'innovation ; après la mise en place du "drive" qui permet de réaliser ces achats sur le site internet de l'enseigne et de les récupérer sous forme de colis depuis un espace dédié du magasin, voici venir l'air du mobile et du client optimisé !

 

La géolocalisation

Appli C-où CarrefourLe magasin Carrefour de Villeneuve-la-Garenne (92) joue la carte numérique. En 2014, il lance l'application C-Où qui permet notamment d'entrer sa liste de courses dans son smartphone, de consulter et choisir des recettes, d'ajouter à votre liste les ingrédients manquants et de se laisser ensuite guider dans le magasin au moyen d'un parcours personnalisé pour faire vos achats. L'application est également synchronisable avec une application pour montre connectée pour davantage de mobilité et de praticité. Une innovation de procédé qui permet de gagner du temps !

 

De son côté, Auchan teste un système de géolocalisation basé sur les beacons. Ce sont de petites balises communiquant en bluetooth avec un smartphone via l'application myAuchan. Elles permettent par exemple de notifier le client des promotions à l'approche du rayon en question ou encore d'ouvrir l'application sur la carte de fidélité et les bons de réduction à l'approche des caisses. Pratique pour ne rien rater des bonnes affaires et pour gagner du temps !

Auchan beacon

 

Le chariot connecté

chariot connecte_Carrefour

Carrefour s'est également lancé dans l'innovation produit avec le chariot connecté. Ce chariot doté d'une tablette tactile permet d'entrer sa liste de courses, d'avoir directement accès au catalogue de l'enseigne et aux promotions en cours.

 

 

Le paiement mobile

La société Amazon a quant à elle lancé l'application "Amazon Go" en béta qui permet de payer ses achats en magasin avec son smartphone sans rien scanner et sans passer à la caisse. Le lancement auprès du grand public est prévu pour 2017.

Le français Monoprix, connu pour sa communication pleine d'humour, en a profité pour se moquer d'Amazon. Dans cette parodie très bien réalisée, l'enseigne revient sur une innovation mise en place depuis plus de 10 ans, le service de livraison à domicile, qui offre les mêmes bénéfices que l'innovation d'Amazon et sans même à avoir à porter ses courses !

Preuve qu'on n'a pas forcément besoin d'utiliser les dernières technologies pour offrir un service performant !

 

Claire Rousseau

Ne partez pas, ces articles devraient vous intéresser :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !