Trouvez des solutions innovantes grâce à la méthode de créativité ASIT !

Trouvez des solutions innovantes grâce à la méthode de créativité ASIT !

 

Le monde d’aujourd’hui est centré sur le commerce ! Tout le monde cherche à vendre et déploie pour cela tous les moyens qu'il a en sa possession. Toutefois, comme la concurrence devient de plus en plus rude, il faudra se démarquer pour pouvoir mieux vendre. Et qui dit se démarquer dit avant tout innover. Cependant, cela constitue de nos jours l’un des problèmes fondamentaux des entreprises et organismes de tous genres. On manque d’idées, de créativité et on ne sait plus quelles solutions proposées pour se distinguer de ses concurrents et attirer le maximum de clients. Et pourtant, il existe dans ce bas monde un grand nombre de méthodes permettant de booster sa créativité. On peut citer à titre d’exemple la technique de la fleur de lotus, la technique de concassage SCAMPER, le Dodécaèdre de Roger Von Oech et bien d’autres encore. Ce sont là autant de techniques de stimulation de la créativité qui peuvent se montrer efficaces si l’on respecte, bien sûr, les règles d’application.

Néanmoins, dans cet article, nous allons vous présenter une autre méthode de créativité largement reconnue et utilisée dans le monde des entreprises et de l’innovation : la méthode ASIT.

Inspiré essentiellement de la théorie TRIZ, ce procédé se veut à la fois simple et efficace. Vous trouverez dans les paragraphes qui suivent tout ce qu’il faut savoir à propos de cette méthode. Mais afin que vous puissiez mieux la comprendre, nous allons tout d’abord faire un petit tour d’horizon sur la théorie TRIZ.

Naissance et développement de la théorie TRIZ

TRIZ est avant tout l’acronyme de l’expression russe « Teorija Reshenija Izobretateliskih Zadatch ». En anglais, on le traduit par « Theory of Inventive Problem Solving » et en français, on parle de « Théorie de résolution des problèmes innovants ».

CAltshuller_Genrihomme vous pouvez déjà le voir à travers cette brève définition, TRIZ est une théorie. En d’autres termes, il ne s’agit encore que d’un ensemble d’idées et de concepts que l’on utilise pour décrire et expliquer un domaine ou un objet en particulier.

Cette théorie est née en URSS (Russie actuelle) durant les années 1950. Elle a été conçue et développée par l’ingénieur et auteur de science fiction russe Genrich Altshuller et a fini par s’étendre en occident à partir des années 1990. Sa naissance fait notamment suite à l’analyse que ce dernier a réalisée sur des dizaines de milliers de brevets et qui lui a permis de dégager des analogies entre les différentes solutions appliquées dans la résolution de problèmes techniques. Et c’est d’ailleurs à partir de ce constat qu’il a mis en place le principal objectif de sa théorie qui est de résoudre des problèmes et de booster la créativité pour porter vers l’innovation.

Aujourd’hui, on connait surtout TRIZ comme la théorie à partir de laquelle a été fondée et développée la méthode ASIT (on en parlera dans un paragraphe spécial un peu plus bas).

Quelle est la portée de la théorie TRIZ ?

Afin d’atteindre l’objectif qu’elle s’est posé, la théorie TRIZ s’appuie sur plusieurs concepts de base qui sont les suivants :

  • L’idéalité (résultat idéal final) : il s’agit du résultat idéal que le système se propose de réaliser. En suivant ce schéma, tout devrait se dérouler correctement ici (réalisation de toutes les fonctions utiles) et il ne devrait plus y avoir d’inconvénients. Bien sûr, un tel système ne peut exister, mais il assure quand même la fonction désirée.
  • Les contradictions : la TRIZ met en avant l’idée selon laquelle, une invention n’est que la résolution d’une contradiction. En effet, pour cette théorie, tous les problèmes relatifs à l’innovation affichent la même difficulté. Ils paraissent tous impossibles à résoudre et les acteurs préfèrent ainsi opter pour des compromis plutôt que de trouver des solutions capables de résoudre totalement les contradictions. La théorie TRIZ met notamment en avant trois principaux types de contradiction : les contradictions opérationnelles, les contradictions techniques et les contradictions physiques.
  • L’évolution : enfin, il existe 8 lois d’évolution qui régissent les systèmes. Les voici toutes :
    • Loi n° 1 : Intégralité des parties d'un système technique
    • Loi n° 2 : Conductibilité énergétique du système
    • Loi n° 3 : Coordination des rythmes des parties
    • Loi n° 4 : Augmentation du niveau d’idéalité
    • Loi n° 5 : Développement inégal des entités
    • Loi n° 6 : Transition vers le super système
    • Loi n° 7 : Transition vers le micro niveau
    • Loi n° 8 : Augmentation de la dynamisation et du niveau de contrôlabilité

Enfin, afin que la mise en œuvre de la théorie TRIZ puisse être efficace, on doit passer par plusieurs étapes, dont la modélisation, la lutte contre l’inertie psychologique et la résolution des contradictions.

La théorie TRIZ et la méthode ASIT

Comme nous l’avons évoqué dans les paragraphes précédents, la méthode ASIT est née de la théorie TRIZ. Il s’agit plus précisément d'une version améliorée et simplifiée de TRIZ. La méthode ASIT synthétise les 40 principes d'innovation de la théorie TRIZ en 5 outils ce qui la rend beaucoup plus adaptée à une mise en application.
Roni-HorowitzConçu et développé par Roni Horowitz, ASIT est l’acronyme anglais de « Advanced Systematic Inventive Thinking ». On le traduit en français par « réflexion inventive systématique avancée » et comme son nom l'indique clairement, il s’agit d’une méthode de résolution créative de problèmes.

La méthode ASIT véhicule l’idée selon laquelle les solutions simples sont celles qui sont les plus efficaces. Toutefois, afin que l’on puisse agir de la manière la plus efficiente possible, la méthode préconise une approche systématique de solutions créatives.

Application de la méthode de créativité ASIT

Comme pour tout autre type de méthode, l’ASIT doit également respecter certaines règles dans son application et suit une procédure bien particulière.

La méthode ASIT est une méthode de créativité convergente, contrairement au brainstorming qui est s'inscrit dans une démarche divergente (génération d'idées qui s'éloignent du problème). En effet, la méthode ASIT vise à générer des idées répondant à des critères précis.

Pour ce qui est des étapes à suivre, voici comment doit se dérouler la session :

  • Préparation : il faut lister les éléments du problème et de l'environnement du problème. Ensuite il faut reformuler le problème du point de vue de sa résolution en définissant l'objectif à atteindre.
  • Analyse du problème : lors de cette phase, on utilise 5 outils de résolution créative ASIT pour considérer le problème et ses éléments afin de le résoudre. En prenant les éléments identifiés à l'étape de préparation, on applique chaque outil et on formule une phrase simple visant à répondre à l'objectif.
    • L'unification : transposition des éléments du problème, optimisation de l'existant
    • La multiplication : utilisation d'éléments similaires aux éléments identifiés ou ajout d'éléments avec une contrainte pour ne pas s'éloigner du problème
    • La division : segmentation et réorganisation de l'existant
    • La rupture de symétrie : suppression des circonstances de temps, d'espace et de groupes
    • La suppression : suppression de plusieurs éléments pour favoriser la résolution du problème
  • Tri et sélection des idées émises

 

Exemple de résolution de problème avec la méthode ASIT

L'exemple le plus connu est celui des barrières de sécurité, utilisée lors de manifestations ou d'évènements.

Le problème est que ces barrières sont facilement renversées lorsqu'il y a beaucoup de monde à les pousser. Le problème peut être formulé ainsi : "Plus il y a de manifestants à proximité de la barrière et moins elle est stable". La solution recherchée par la méthode ASIT donne "Plus il y a de manifestants à proximité de la barrière et plus elle est stable". Vous avez une idée ?

Une solution innovante consiste à fixer un plateau à la barrière de telle sorte que le poids cumulé des personnes présentes sur celui-ci renforce la stabilité de la barrière. Cette innovation est utilisée dans certains pays.

 

Cette méthode se pratique seul ou en groupe et vous permettra d’apporter de vraies solutions à vos problèmes tout en innovant. Toutefois, afin que votre démarche puisse se solder par un succès, tâchez de toujours respecter les règles et de suivre les étapes.

Pour en savoir plus sur la méthode de créativité ASIT, vous pouvez consulter le site de SolidCreativity qui développe la méthode en Europe.

Eddy Andriamanalina

Ne partez pas, ces articles devraient vous intéresser :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !