Hackathon : le marathon de l’innovation !

Hackathon : le marathon de l’innovation !

 

Vous avez sûrement entendus parler des hackathons comme de concours de développeurs le temps d'un week-end. Néanmoins, distribuer des prix aux codeurs les plus innovants ou détecter les meilleurs talents n'est pas le seul but de ce type d'évènements… Le hackathon c'est bien plus que cela.

 

Hacka… quoi ?

Hackathon2

Le terme hackathon est un anglicisme, contraction du verbe "to hack" (signifiant littéralement bidouiller ou bricoler ; terme en vogue dans l'informatique et avec Internet qui consiste à trouver rapidement une solution - souvent non conventionnelle - pour contourner un problème ou une restriction) et de "marathon".

Il s'agit donc tout simplement d'un "marathon" de travail sans interruption de personnes professionnelles ou non sur un sujet donné (généralement en rapport avec le numérique et les nouvelles technologies) sur une période n'excédant pas deux jours en moyenne.
Pour une entreprise, organiser un hackathon est un moyen de sortir des schémas d'innovation classiques connus. Le format de ce type d'évènement permet de s'affranchir du temps d'études et d'analyse de projet et d'aller ainsi droit au but : la conception.

En offrant un lieu d'auto-expression et de créativité technologique au plus grand nombre, le hackathon favorise également la collaboration spontanée "open innovation". Les équipes se forment et se réunissent autour d'une idée et travaillent sur une solution originale en partant de rien.

Le hackathon peut se dérouler sous différentes formes :

  • Idée ou problème unique où chaque équipe travaille sur sa propre solution avec ses moyens
  • Problème général réparti en sous-thèmes qui sont attribués à chaque équipe
  • Thématique large qui fait appel à la créativité des participants sous formes de concours ou de compétition d'innovation.
  • Etc.

 

Caractéristiques principales d'un hackathon

Que ce soit en tant qu'évènement impliquant des acteurs internes à l'entreprise, des spécialistes du sujet ou des amateurs, le hackathon suit toujours une même logique et possède les mêmes caractéristiques. Il doit ainsi :

  • Être clairement défini : les projets doivent avoir un thème et un questionnement clair avec une proposition de solution raisonnable
  • Proposer des solutions atteignables : au vue du court temps (24h à 72h maximum) dont disposent les participants au hackathon, les projets doivent être faisable afin que des solutions (ou du moins des versions bêta) soient proposées à la fin du rassemblement ; évitant la frustration de se voir interrompre.
  • Faciliter l'intégration des équipes : un projet de type hackathon doit être organisé de sorte que chacun puisse se fondre dans le moule très rapidement quelque soit son niveau et ses compétences.
  • Être organisé et structuré : en créant des listes de tâches à suivre, par équipe ou de manière globale, tous les participants au hackathon ont une ligne directrice à suivre. Il est fortement conseillé de faire superviser, conseiller et cadrer les équipes ou les concurrents par un intervenant, expert dans le thème concerné.

Ainsi, cela évite de s'éloigner du thème initial ou de produire une solution ou un résultat totalement hors-sujet.

Hackathon3

 

Le hackathon en pratique

Les premiers hackathons ont eu lieu à la fin des années 90 aux États-Unis et se sont démocratisés dans le milieu des années 2000 un peu partout dans le monde. En fonction du domaine d'activité, le hackathon se présente sous différents formats mais conserve toujours l'esprit de compétition ouverte, d'émulation, de collaboration ou de contribution, en gardant la créativité et l'innovation comme leitmotiv :

  • Création d'applications ou softwares à usage spécifique : Exemple de l'application de messagerie GroupMe (depuis rachetée par Skype), qui est née de l'évènement hackathon "Disrupt"
  • Développement de logiciels en utilisant certains langages de programmations prédéfinis
  • Création de solution - technologique - innovante pour résoudre un problème particulier qui n'a pas de rapport avec la technologie. Ex : le hackathon de l'eau.
  • Implication d'un groupe spécifique de personnes : par exemple des femmes, des étudiants, etc
  • Amélioration ou création d'une solution unique Open source : on parle aussi dans ce cas de sprint
  • Hackathon interne à l'entreprise pour accélérer la créativité et l'innovation

En s'attardant sur ce dernier point, il est intéressant de constater que plusieurs exemples de marathons de l'innovation qui ont porté leurs fruits existent. L'entreprise stimule ses employés en leur suggérant de proposer ou de mettre en place un concept, un produit, une application ou une amélioration innovante qui bénéficiera à tout le monde. Cette méthode est particulièrement intéressante dans les entreprises du domaine digital ou pour des innovations numériques.
Sans surprise, les hackathons sont courants et populaires dans la Silicon Valley et au sein des entreprises du secteur informatique. On peut ainsi citer parmi les organisateurs de Hackathon internes des géants comme Facebook, Google, Netflix, Amazon ou encore Microsoft ou Yahoo, entre autres.

 

L'exemple de Facebook

Hackathon FacebookC'est l'une des fonctionnalités marquantes du réseau social fondé par Mark Zuckerberg, mais vous ne le saviez peut être pas. Le bouton "Like" (J'aime) a été imaginé et conçu lors d'un hackathon interne. En effet, depuis sa création en 2004, Facebook se nourrit d'hackathons pour apporter de nouvelles améliorations à son site et à ses applications. En plus du "Like", d'autres fonctionnalités telles que "tagguer quelqu'un dans un commentaire", le Facebook chat ou encore la Timeline y ont vu le jour…
La firme américaine organise des hackathons réguliers en interne (mais aussi en externe), en faisant appels à ses propres employés, avec pour règle du jeu pour ces derniers de ne pas plancher, lors des hackathons, sur les projets qui les occupent au quotidien. Le "hack" fait partie intégrante de la culture d'entreprise de Facebook.

Netflix hackathon

Deux fois par an en moyenne, NetFlix organise également des Hack Day interne où tous les employés quelque soit leur département (et pas seulement le service IT) sont invités à prendre part durant 24h aux sessions d'innovation. Le groupe américain de diffusion en flux continu (streaming) sur Internet en ressort avec des idées et des propositions intéressantes pouvant être à terme (ou pas) intégrées à ses services.

 

Et en France ?

Hackathon4

Il n'y a pas encore d'exemples probants en France de compagnies ayant "créé" ou "innové" suite à un hackathon interne. Toutefois, de nombreuses compagnies telles qu'Axa, la Société Générale ou même la SCNF en ont organisé, toute comme l'école 42 ((école d'informatique créée par Xavier Niel, le fondateur de Free) qui en reçoit ou en organise régulièrement pour le compte d'autres entreprises. L'une des plus dynamiques est néanmoins Orange qui organise de nombreux évènements de types hackathon, avec des thèmes différents, et s'adressant à des acteurs de différents backgrounds.
Si vous souhaitez organiser un hackathon, que ce soit en interne ou en faisant appel à la créativité en externe, il existe en ligne, ici et , des conseils et des explications sur les étapes et le cahier de charges pour réussir, sans coups férir, votre futur hackathon.

Niko Nado

Découvrez également :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !