Open Innovation et Plateforme d’idéation : le mariage de raison !

Open Innovation et Plateforme d’idéation : le mariage de raison !

 

Se définissant comme le fait d'innover en impliquant des partenaires externes à l'entreprise, l'open innovation peut utiliser des outils tels une plateforme d'idéation afin de faciliter la mise en relation entre les acteurs externes et les collaborateurs internes.

 

Rappelons ce qu'est l'Open innovation

L'open innovation francisée en innovation ouverte (ou distribuée) se définit par le fait d'innover avec des partenaires externes à l'entreprise, en partageant avec ces derniers les risques du process et les récompenses du résultat. En gros, on parle d'innovation collaborative par opposition aux compagnies fermées qui investissent uniquement dans une cellule de recherche et développement. En effet, auparavant, les grandes firmes innovaient et créaient via leur département R&D d'où ne filtrait rien et dont le secret et la confidentialité surpassaient même les agences de renseignements et d'espionnage.

Faire de l'open innovation, c'est encourager la découverte de nouvelles idées, la réduction des risques et l'optimisation du temps de recherche tout en tirant parti de ressources et de compétences extérieures.

Open Innovation Henry ChesbroughFaire de l'open innovation, c'est aussi mettre en place un process, un ensemble de relations interprofessionnelles ou entre professionnels et particuliers, pour une coopération cognitive. Comme originellement définit par son instigateur Henry Chesbrough, dans son livre éponyme, l'open innovation est : " un paradigme qui suppose que les entreprises peuvent et doivent utiliser des idées externes et internes, ainsi que des chemins internes et externes vers le marché, du moment où ces entreprises souhaitent faire progresser leur technologie. L'open innovation combine toutes ces idées dans des architectures et des systèmes dont les exigences sont prédéfinies par le business model interne."

 

5 niveaux d'open innovation avec une plateforme collaborative

La mise en œuvre de l'innovation collaborative implique le suivi d'un certain nombre d'étapes et l'application d'actions pratiques. L'open innovation s'appuie sur cinq niveaux/degrés dans un modèle d'entonnoir, faisant appel de bas en haut :

  • La recherche et développement
  • Les collaborateurs
  • Les fournisseurs et/ou les clients
  • La communauté créative (ou d'innovateurs)
  • Le grand public

Lorsqu'une entreprise souhaite s'ouvrir vers l'extérieur et générer une synergie avec des acteurs hétéroclites et extérieurs à son fonctionnement, il existe différents entités potentielles vers lesquels elle peut se tourner.

Dans ce sens, l'on peut citer certaines startups spécialisées dans le conseil en innovation, ainsi que des plateformes collaboratives d'idéation en ligne qui peuvent intervenir dans le processus d'open innovation d'une entreprise. Voyons donc comment et à quel niveau ce type de plateformes peut être utilisé dans le process d'innovation ouverte d'une firme.

Open Innovation levels

 

Niveau 1: La collaboration en Recherche et Développement

Il s'agit de la forme d'innovation encore très répandue qui se fait en petit comité via le département R&D. Cette collaboration implique le partage de données technologiques et scientifiques entre entreprises et universités. Elle est souvent circonscrite à des pôles d'innovation ou organisée en collège d'experts ou de chercheurs, très peu souvent ouverts aux apports externes mais uniquement limitée aux avancées technologiques. Cela est d'ailleurs la principale critique émise dans ce type d'innovation recherche et développement.

Pour faciliter la communication entre les acteurs académiques et professionnels, la plate-forme d'innovation collaborative en mode SaaS est un outil qui peut être utilisé par l'entreprise. L'un des avantages principaux de l'intégration d'une telle solution est son utilisation nomade. Ainsi, un utilisateur faisant partie de la cellule de recherche universitaire ou un expert en R&D dans une multinationale, peuvent tous les deux accéder à la plateforme à distance et être constamment à jour de l'évolution du projet d'innovation.

 

Niveau 2 : La coopération des collaborateurs internes

Ce niveau engage des employés de la société, provenant de départements distincts. Ici, l'on sort du cercle des experts technologiques pour intégrer d'autres fonctions de l'entreprise. Ce modèle donne ainsi la possibilité à de nouvelles unités opérationnelles de participer à l'innovation, sous la forme de la création de nouveaux modèles économiques, services ou de nouvelles formes de marketing

Comme nous l'avons vu dans notre article Nous sommes tous des descendants de créatifs, innovateurs en puissancechacun est capable d'avoir des idées et d'innover.

Faire collaborer et interagir des disciplines différentes au sein d'une même société n'est pas évident et requiert un mode d'organisation qui engage tout un chacun. Un réseau social d'entreprise dédié à l'innovation collaborative est donc parfait pour des communications unifiées. Un tel outil permettra à l'entreprise de gagner en temps et en argent dans sa mise en œuvre. Plus besoin d'engager des heures de réunion ou des équipes pour développer une solution interne.

Grâce à une plateforme d'idéation, les salariés peuvent partager leurs idées spontanément dans une boîte à idées dématérialisée, réagir et enrichir celles des autres, garantissant ainsi la génération de nombreuses idées de qualité. En outre, un système de vote permet d'animer les échanges et de mettre en valeur les meilleures idées.

En quelques clics, il est également possible de lancer des challenges sur des problématiques identifiées au sein de l'entreprise, ce qui permet de mobiliser les salariés sur une thématique commune, renforçant ainsi la cohésion et le sentiment d'appartenance.

Avec une application de ce type, le risque de dispersion ou de déperdition d'information est forcément réduit : l'information est centralisée, ce qui simplifie le management du projet d'innovation.

 

Niveau 3 : L'implication des clients et des partenaires externes

Dans ce modèle d'innovation ouverte, l'entreprise collecte le feedback et les retours de ses clients et/ou fournisseurs et en tient compte, de façon transparente, dans ses choix stratégiques. Ces remontées se font par le biais de différents moyens, en fonction du type d'entreprise et du type de service/produit vendu : réseaux de distribution/vente, réseaux sociaux, échanges directs via Internet, ou encore plateformes de collaboration en ligne.

Ce dernier moyen est le plus performant et le plus adéquat pour la réussite de ce niveau d'open innovation. En effet, en plus de la nomadisation de l'utilisateur et de la centralisation de l'information, un autre avantage essentiel d'un outil d'idéation collaborative est ici la garantie de récupérer toutes les données remontées par l'utilisateur final ou les clients intermédiaires en toute sécurité.

Il est ainsi possible d'engager ses clients et fournisseurs dans le processus d'innovation via la même plateforme d'idéation qu'au niveau précédent, en paramétrant des niveaux de confidentialité adaptés à chacun, garantissant la maîtrise des données de l'entreprise.

En termes d'usage et de bénéfices, l'implication des clients et partenaires externes est similaire à celle des collaborateurs. En effet, tout comme les salariés de l'entreprise, les clients et partenaires externes peuvent partager leurs idées, commenter et échanger en vue d'améliorer les idées émises et voter pour les meilleures pour optimiser toujours plus le processus d'innovation collaborative.

 

Niveau 4 : L'appel aux communautés d'idées

Ici, l'innovation se fait dans un cadre beaucoup moins structuré et structurel que peuvent être des pôles de compétitivité ou des cellules de R&D. Les communautés d'innovation ne se forment plus uniquement sur des critères établis (géographiques, disciplinaires, culturels, etc.), mais plutôt de manière ponctuelle et spontanée.

On parle d'Idea Market pour se référer à ce type d'espace d'échange d'idées qui répondent à un appel ou à une nécessité d'imaginer des solutions neuves à un problème défini, et souvent sans un agenda prédéterminé. Un peu comme, lorsque sur Twitter, différentes personnes intéressées par un évènement ou un sujet donné, commentent et partagent leur opinion sous un hashtag créé "à la va vite" pour cette raison.

De manière plus organisée, ce travail d'idéation peut s'effectuer par le biais d'une plateforme collaborative en SaaS. Gérer les intervenants, synchroniser les propositions, briser les barrières institutionnelles, ou encore favoriser la mobilité, sont autant d'avantages d'une telle plateforme dans ce niveau d'open innovation.

 

Niveau 5 : L'innovation collaborative publique ou crowdsourcing

Le crowdsourcing peut être traduit littéralement par l'appel à la foule. En d'autres termes, pour faire évoluer son produit ou pour en inventer un nouveau, l'entreprise ouvre la réflexion au grand public. Une innovation participative qui, à la différence des autres niveaux de l'open innovation, ne restreint pas l'imagination et le partage d'idées à un groupe plus ou moins élargi. Dans ce niveau, il est fait appel au grand public dans toutes ses composantes : professionnels, amateurs, connaisseurs ou même novices complets.

Ce degré d'open innovation est le plus global et peut se faire par le biais des réseaux sociaux classiques, encadré par un community management, des sites spécialisés en crowdsourcing ou des sites web dédiés.

On peut citer par exemple le projet astronomique Galaxy Zoo qui invite les internautes à classer plus d'un million de galaxies. L'objectif étant ici de traiter plus rapidement une multitude de données par un grand nombre de personnes. En une année, plus de 50 millions de classifications ont été effectuées par quelques 150 000 internautes, chaque galaxie étant vue par plusieurs participants afin d'obtenir une meilleure fiabilité des résultats.

 

S'ouvrir pour durer

Plateforme ideation

En définitive, il est inconcevable en ces temps de mondialisation pour une entreprise de ne pas écouter les propositions externes lorsqu'elle veut sortir un nouveau produit, ou améliorer un existant. Grâce à Internet, aux réseaux sociaux et à l'accessibilité des technologies, des entreprises comme Apple, eBay, Orange ou Google ont fait de l'Open Innovation un concept important de leur stratégie d'évolution ou d'expansion.

Aujourd'hui, l'open innovation apporte un modèle "Open Entreprise", à savoir une entreprise "universelle", globale et ouverte.

Pour toute entreprise, faire appel à des spécialistes de l'idéation et de l'innovation à travers une plateforme de collaboration sociale est un premier pas à franchir dans sa stratégie d'innovation ouverte.

Vous souhaitez vous lancer dans l'open innovation ? Testez gratuitement dès maintenant notre plateforme d'idéation collaborative en choisissant le niveau d'open innovation qui vous convient.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter.

Niko Nado

Ne partez pas, ces articles devraient vous intéresser :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !