Les 4 profils types de salariés face au digital

Les 4 profils types de salariés face au digital

 

Ces dernières décennies se caractérisent par l’essor de nouvelles technologies, de nouvelles manières de travailler, de consommer, de vendre…

Le numérique, le digital, le 2.0 révolutionnent notre vie quotidienne sur le plan personnel mais aussi professionnel. Comment adopter ses évolutions au sein de votre entreprise ? Comment accompagner vos salariés dans ces changements ?

 

Le baromètre Edenred-Ispos 2015 sur le bien-être et la motivation des salariés européens révèle que 64% des salariés français se déclarent familiers avec l’usage des nouvelles technologies dans leur vie personnelle.

L’étude s’est intéressé à la perception des salariés vis à vis des nouvelles technologies en entreprise. Elle distingue ainsi 4 profils types de salariés :

4 profils face à la transformation numérique en entreprise

 

Les “connectés” : 22% en France

Ils sont plus représentés dans les sociétés IT ou les Télécoms et sont mieux équipés en outils digitaux dans leur vie personnelle que la moyenne. 67% d’entre eux considèrent leur société comme étant à la pointe des nouvelles technologies et plus de la moitié considère que les outils digitaux ont une influence positive sur leur motivation.

Ces profils ont besoin d’un accompagnement dans la durée qui peut prendre la forme d’une charte de bonne utilisation des outils digitaux dans l’entreprise.

 

Les “impatients” : 30% en France

Ils sont notamment issus du secteur public. D’un point de vue digital, près de la moitié considère leur organisation au même niveau que les concurrents du même secteur et plus d’un tiers qu’elle est en retard. Ils estiment que le digital a un impact positif sur leur motivation et sont demandeurs d’une accélération de la mutation numérique de leur organisation.

 

Les “passifs” : 22% en France

Ils sont bien équipés et plus de la moitié estime que leur organisation est au même niveau d’équipement que les autres du même secteur. Ils se sentent assez peu concernés par ces changements et la majorité d’entre eux considère comme neutre l’impact du numérique sur leur motivation ou leur équilibre de vie.

L’enjeu consiste à réussir à les impliquer dans la transformation numérique.

 

Les “isolés” : 26% en France

Faiblement équipés, ils sont plus représentés dans la catégorie des plus de 55 ans et dans le secteur du BTP. Les deux tiers d’entre eux considèrent leur organisation au même niveau que les autres ou en retard.

La conduite du changement n’est pas une priorité pour eux.

 

Une transformation numérique réussie passe avant tout par une communication claire et ciblée auprès de vos collaborateurs en prenant en compte leurs attentes respectives.

Il est également important de gérer les freins en identifiant les résistances et en évaluant leurs impacts.

Enfin, un accompagnement doit être mis en place en proposant par exemple des formations adaptées au niveau et aux attentes de chacun.

Claire Rousseau

Ne partez pas, ces articles devraient vous intéresser :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !