15 entreprises qui ont gagné à écouter leurs salariés !

15 entreprises qui ont gagné à écouter leurs salariés !

 

Une innovation ne provient généralement pas d’une seule et même personne.

L’idée géniale ne se forge qu’en entraînant des échanges, en rencontrant des divergences…

Pascal Picq,  qui collabore avec les entreprises sur les questions de management de groupe et d’innovation, dit que “l’innovation commence toujours par une impertinence” et que c’est l’interaction entre les individus qui fait émerger des conditions de renouveau.

Certaines entreprises ont pris le parti de donner la parole à leurs employés, peu importe le poste qu’ils occupent au sein de leur société et de les faire échanger entre eux afin de faire émerger des idées inédites.

Certaines idées ont donné lieu à de vrais bénéfices pour les entreprises qui ont su en tirer parti, comme l’illustrent ces 15 exemples !

 

Exemple 1 : Sony

first flight

Sony a lancé une plateforme de crowdsourcing, nommée First Flight, réservée à ses employés. La firme se démarque ainsi en commercialisant les innovations nées des idées de ses collaborateurs. Parmi les projets on peut citer la FES Watch, une montre utilisant la technologie e-paper, ce qui lui permet de changer d’apparence. Elle est commercialisée depuis Novembre 2015.

 

Exemple 2 : British Airways

British Airways Cabin Crew.

L’entreprise réalise une économie de près de 800 000 € chaque année depuis qu’un employé leur a fait une intéressante suggestion :  réduire le poids des avions en détartrant les tuyaux des sanitaires.

British Airways a recueilli cette idée via une plateforme de suggestions en ligne, mise à disposition de ses collaborateurs. Et cette proposition n’est pas le seul exemple, d’autres employés ont permis des économies à la compagnie d’aviation, en proposant par exemple de remplacer les bouteilles de vin en verre par des bouteilles en plastique, ou encore réduire le poids des chariots.

 

Exemple 3 : Aviva

Aviva

Aviva invite ses salariés à parler de leurs idées, peu importe qu’elles semblent petites ou pas si révolutionnaires, tant qu’elles peuvent permettre à la firme de s’améliorer. Grâce à son challengeAviva’s Customer Cup”, l’entreprise a récolté plus de 100 millions de bénéfice net, sans parler des bénéfices pour les consommateurs. Un chiffre qui laisse songeur…

 

 

Exemple 4 : Amazon

Amazon logo

Amazon Prime, un système d’abonnement qui délivre de nombreux avantages aux utilisateurs qui y souscrivent, est né d’une suggestion des membres de l’équipe. Les résultats de cette idée ? Les consommateurs augmentent leurs dépenses de 150% après avoir souscrit au programme et ces abonnés représentent 20% des ventes d’Amazon.

 

Exemple 5 : Accor Hotels

Accor Hotel logo

Dès 2001, la firme hôtelière Accor a opté pour une plateforme en ligne afin d’intégrer au processus d’innovation près de 160 000 salariés dans le monde. Une des idées proposées sur l’outil d’idéation a permis d’augmenter de 20 % la vente des cartes de fidélité dans l’un de leurs hôtels. Il s’agissait de mentionner directement sur la facture les bénéfices offerts aux détenteurs de la carte de fidélité. Deux employés sont à l’origine de cette suggestion, généralisée depuis à l’ensemble du réseau hôtelier.

Autre exemple, un employé d’un hôtel Ibis au Mexique a suggéré d’éteindre à distance les téléviseurs et la climatisation dans la chambre des clients qui s’absentent. Cette idée a permis de réaliser d’importantes économies, pour l’ensemble du groupe.

 

Exemple 6 : Gore

Gore logo

L’entreprise Gore se présente comme “Unique en son genre [...], une entreprise créative tournée vers la technologie, en quête permanente d’innovations”. Et elle le prouve via un management tourné vers le bien-être de ses salariés (3ème du classement “Great Place to Work” des entreprises de -500 collaborateurs en France en 2015), et surtout à l’écoute des idées de ceux qui composent ses équipes.

C’est par exemple en se basant sur une idée de Dave Myers, un ingénieur travaillant sur les implants cardiaques, que la firme s’est emparée d’un nouveau marché. Ainsi, Gore est devenu numéro un des cordes de guitare, en découvrant un nouvel usage pour sa matière première, le PTFE (polytetrafluoroethylene), grâce à l’ingéniosité et la passion de l’un de ses employés pour la musique.

 

Exemple 7 : Pixar

Pixar logo

Chez Pixar, on est convaincu qu’un film résulte d’une multitude d’associations d’idées. Ce ne sont pas seulement les idées du réalisateur et des créatifs qui permettent de faire le “blockbuster” de l’année, mais bien les idées de chacun des 250 membres de l’équipe de production.

Et en plus de faire appel aux suggestions de tous, Pixar cultive sa philosophie : une bonne idée peut germer partout, tout le temps, et il faut en parler même si elle parait absurde.

C’est ainsi par exemple qu’est né le film Là-Haut : une idée a surgi lors d’une réunion qui n’avait rien à voir, comme une fulgurance !

Là où certains auraient rejeté l’idée, Pixar a su la recueillir, pour la faire mûrir jusqu’au succès cinématographique que l’on connaît.

 

Exemple 8 : 3M

3M logo

La science... C'est juste de la science. … Jusqu'à ce que vous l'utilisiez pour améliorer le monde”. Voilà comment communique 3M. Et l’histoire de son produit phare en est l’illustration même !

C’est suite à un travail sur un projet différent et en confrontant différentes idées et différents usages qu’est arrivée l’idée du Post-it !

Dans les années 70, le département de recherche de 3M travaillait sur la création d’une colle puissante. Mais ce fût un échec, la colle ne collait qu’à elle-même. Le chimiste Spencer Silver qui travaille sur le projet cherche alors à la faire commercialiser sous d’autres formes, sans succès.

Un de ses collègues, Arthur Fry, détourne l’usage de cette colle pour coller des sortes de marque-pages. Seulement, le résultat n’est pas satisfaisant. Il aura alors fallu l’intervention de deux autres personnes, Henry Courtney et Roger Merrill, pour arriver au produit que l’on connait, le Post-it. Cependant, la phase de tests de commercialisation est un échec. C’est finalement une idée de Bill Schonenberg qui a déclenché l’adoption du produit par les utilisateurs.

En rebondissant et en enrichissant les idées des uns et des autres, l’entreprise 3M a finalement connu un succès retentissant pour ce produit, toujours utilisé de nos jours.

 

Exemple 9 : Adobe

Adobe Kickbox

Le célèbre éditeur de logiciels Adobe souhaite “développer des innovateurs et pas seulement des innovations”.

C’est pourquoi l’entreprise a proposé à ses employés la “Adobe Kickbox”, un kit d’innovation s’inspirant des méthodologies “Lean”.

Mark Randall, responsable stratégie et VP de la créativité, explique que les personnes ayant reçu cette boîte lors d’un workshop ont été invitées à prendre cela comme une expérience. Personne n’était obligé d’y participer.

Toute la démarche repose sur la confiance accordée aux collaborateurs. Avant même qu’elle n’ait germé dans leur esprit, on en fait les “CEO” de leur idée. C’est à eux de mener leur projet.

Dans la boîte, les participants ont trouvé tout ce dont ils avaient besoin pour innover :

    • De l’argent : chaque boîte contient une carte prépayée d’un montant de 1000US$, à dépenser pour valider leur idée et sans justifier leurs dépenses.
    • Des instructions : Des cartes inspirées du design thinking servent de trame pour le process de création. Chaque carte contient une checklist des actions à accomplir pour passer à l’étape suivante du process.
    • Des outils d’innovation divers
    • Du café et du sucre ! Dans chaque kit, on trouve un bon d’achat chez Starbucks ainsi que des bonbons.

Plusieurs effets positifs résultent de cette opération.

Tout d’abord sur l’image de l’entreprise : Adobe a remporté un prix du “meilleur programme d’innovation” en 2015.

Ensuite sur l’investissement des employés, qui ont été ravis de participer à cette expérience et se sont découvert des qualités qu’ils n’avaient pas décelées jusqu’alors.

Adobe Blue Boxes

 

De plus, des produits existants vont évoluer grâce à ce programme, et des produits totalement nouveaux devraient arriver sur le marché.

6% des participants ont été au bout des 6 étapes du process, et 23 “Blue Boxes” ont été déposées. Ces boîtes bleues contiennent les outils pour réellement développer votre projet car l’idée a été validée.

Ce programme est une vraie réussite sur le plan RH et sur l’innovation, avec un investissement financier bien moindre en comparaison des dépenses habituelles de l’entreprise dans ce domaine.

 

Exemple 10 : IBM

IBM

Dès 2005, IBM a lancé ThinkPlace, une plateforme en ligne sur laquelle les employés sont encouragés à poster leurs suggestions en termes d’innovation.

Cette “boîte à suggestions en ligne” démontre que chaque employé de la firme peut être un innovateur en puissance. Il peut soumettre ses idées, les confronter, donner son avis sur d’autres suggestions et collaborer avec les autres membres de l’entreprise.

Cette démarche a permis d’instaurer une réelle culture du travail collaboratif.

En 2008, sur 18 000 idées déposées par les employés, 500 avaient été implémentées sur les trois dernières années.

Les employés ressentant une réelle reconnaissance, le gain en productivité a été considérable pour l’entreprise et des bénéfices financiers importants en ont découlés.

 

Exemple 11 : Google

Google logo

Google propose à ses employés de consacrer 20% de leur temps de travail à des projets parallèles, pour expérimenter leurs propres idées.

Certains disent que c’est grâce à ce principe que Gmail a vu le jour par exemple, bien que le créateur de ce produit, Paul Buchheit, affirme qu’il s’agissait en fait d’une demande officielle de son employeur.

D’autres projets sont cités comme exemples d’innovations provenant d’employés, comme Google Talk, Google Map ou encore Google News.

Mythe ou réalité ? On ne peut le dire, mais on peut au moins affirmer que Google communique sur le fait que ses employés font sa force. L’entreprise favorise également la créativité et l’esprit d’innovation de ses collaborateurs, grâce aux infrastructures et aux services offerts par exemple.

 

Exemple 12 : Innocent

Innocent logo

Innocent, qui produit des jus de fruits et des smoothies, a su compter sur les idées de ses employés pour innover.

Par exemple, Douglas, un employé qui a rejoint l’entreprise en 2007 a eu l’idée de créer une entité séparée pour commercialiser the Juicy Water, un produit dont les ventes ne décollaient pas et dont l’image ne correspondait pas aux valeurs diffusées par la marque. Ainsi This Water est née et les résultats des ventes ont été multipliés par 4, passant de 10 millions à près de 40 millions d’euros.

Autre exemple, Claire a suggéré qu’Innocent produise une boisson dans la lignée des jus proposés par l’entreprise, mais en utilisant des légumes à la place des fruits. Le produit Veg Pot a rapporté plus de 40 millions d’euros.

En écoutant les idées émergentes l’entreprise a connu plusieurs succès financiers.

 

Exemple 13 : Red Gate

redgate logo

Red Gate, un éditeur de logiciel anglais, avait besoin de faire changer les habitudes de ses employés. Les dirigeants, Neil Davidson et Simon Galbraith ont eu l’idée de proposer à un groupe de développeurs volontaires de passer une semaine à travailler au bord de la mer.

En contrepartie de ce séjour tous frais payés, les salariés avait pour mission de développer un produit rapidement commercialisable. C’est suite à cette initiative qu’est né SQL Search.

Fort de ce succès, les dirigeants ont décidé d’étendre ce “programme d’innovation” à l’ensemble de l’entreprise. Ils ont alors proposé la “Down Tools Week”, une semaine lors de laquelle les membres de Red Gate laissaient leur travail officiel de côté et pouvaient travailler avec qui ils voulaient, sur un projet qu’ils choisissaient.

De ce mélange de compétences et de ces confrontations d’idées sont nés différents produits comme des outils pour faciliter les tests de développement, pour faciliter la gestion d’espace de serveurs…. Cet évènement unique s’est finalement transformé en évènement annuel.

 

Exemple 14 : Instant Offices

Instant Office logo

Cette entreprise de courtage de bureaux à l’international est sensible aux idées de ses collaborateurs. Et elle a bien raison !

Sa plus grande source de revenue aujourd’hui vient de l’idée d’un employé qui a suggéré de s’ouvrir vers un nouveau secteur d'activité en offrant aux clients la possibilité d'externaliser la gestion de ses fournitures de bureau à Instant Offices.

Encourager les employés à donner des idées, peu importe où elles conduisent peut mener à de belles surprises !

 

Exemple 15 : Netflix

Netflix smartphone

Chez Netflix, on attend des employés qu’ils parlent des idées qu’ils ont pour améliorer leur entreprise. Toute idée est la bienvenue tant qu’elle correspond aux principes de Netflix. Par ailleurs, les salariés sont invités à  confronter leurs idées afin d’avoir des retours des différents services de l’entreprise.

Cette culture participative a value à Netflix d’arriver 30ème sur la liste des “Entreprises les plus innovantes” de Forbes en 2014, et 27ème en 2015.

 

Ces exemples sont de bonnes sources d’inspirations, ils permettent de comprendre en quoi les salariés d’une entreprise peuvent en faire la richesse humaine et économique.

Vos employés vous emmèneront peut-être vers de nouveaux marchés, de nouveaux produits…

Pour connaître les bonnes idées de vos collaborateurs, engagez-les dès maintenant dans des challenges d'innovation ! Découvrez comment ici.

Camille Ganzin

Découvrez également :

 

 

 

 

Vous souhaitez innover ?

Recevez des conseils, des méthodes et des outils pour booster votre créativité et innover !

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de l'innovation !

Merci d'entrer votre email ci-dessous :


Abonnez-vous à la newsletter de l'innovation !